Mon approche holistique ~ Dévoiler l illusion
L'hypnose et les soins énergétiques peuvent vous aider dans votre démarche de développement personnel .
depression - burn-out - addictions - développement- insomnie- maladie- troubles alimentaires - troubles sexuelles- troubles du sommeil - troibles du comportement - hypnose thérapeutique - hypnose spirituelle - hypnose eriksonienne - hypnose de régression - soins énergétique - mémoires cellulaire - libération émotionnel - stress - traumatisme- stress post traumatique - douleurs chronique -
1369
page-template-default,page,page-id-1369,nouveau-core-1.0.2,op-plugin,ajax_leftright,page_not_loaded,

Mon approche holistique

Mon approche au traumatisme, à la douleur chronique et aux troubles psychiques et physiques

de Sofia Rosa Croce

L’ anamnèse 


L’anamnèse correspond à notre première rencontre.  C’est le moment clé qui me permet de définir les étapes à parcourir lors du voyage que nous allons accomplir ensemble. 
Lorsque vous rentrez dans mon cabinet, mon premier acte est celui de vous installer dans un climat de confiance et de sécurité .  
Lors de ce moment d’échange, mon attention ne s’adresse pas seulement à vos mots mais aussi à vos comportements, vos gestes et à vos micro-mouvements Je considère que derrière chaque acte il se cache un monde subtiles qui les déterminent et si on écoute aussi ce que le corps veut nous dire alors nous pouvons identifier avec plus de détails le malêtre à l’origine du trouble.
Lors de l’anamnèse, il est important d’établir un but et pour le faire il est nécessaire de trouver un état de motivation. Lors de ce moment , on souligne ensemble vos ressources pour que vous puissiez trouver l’encouragement et la force nécessaire pour atteindre la réussite future. 

Ce que je vous propose est un vrai processus d’individuation. Jung a écrit à tel propos: “L’individuation n’a d’autre but que de libérer le Soi, d’une part des fausses enveloppes de la persona, et d’autre part de la force suggestive des images inconscientes”.
Mon accompagnement vous conduira dans un voyage au plus profond de votre être pour vous libérer des couches de vos illusions afin de vous faire reconnecter avec toutes les parties de votre être/
Le moment de l’anamnèse est donc un moment essentiel pour établir une relation de confiance, de respect et d’amour inconditionnel avec l’autre. La plupart des personnes que j’accompagne m’a avouée de se sentir mieux seulement à l’idée d’avoir trouvé une personne à l’écoute et qui surtout s’intéresse à leur histoire.  

Le plateau thérapeutique   

 En partant du principe que les troubles psychiques et physiques trouvent leur origine dans la souffrance de l’être, j’ai mis au point un protocole qui prévoit trois étapes. 

Je considère que pour prendre conscience de la souffrance que nous refoulons afin de la comprendre et la dépasser ,il est indispensable que vous vous réconnectiez à votre corps, à ses sensations physiques et à ses émotions. La conscience du corps est nécessaire.  Cependant, puisque les mécanismes de défense génèrent un détachement totale du sujet avec son corps, il y a plusieurs étapes pour que la connexion soit finalisé . 

En effet, le cerveau a trois strates :

  1. strate corporelle →  le cerveau reptilien
  2. strate émotionnelle →  le cerveau limbique 
  3. strate intellectuelle → le cerveau néocortex

Toute ces strates fonctionnent ensemble et le fait de le séparer en trois niveaux (McLean le cerveau triunique) est juste une métaphore.

Le strate corporel 

Le cerveau reptilien est le plus archaïque des trois cerveau puisqu’il a maturé il y a environs trois cent millions d’années. C’est le cerveau qui a le rôle de gérer le fonctionnement du corps et de ses automatismes. Il réagit sur la base d’impulsions primaires et il a un fort besoin de sécurité physique.  Lorsqu’il se sent menacé, il active le système d’alarme. Cependant, le stress et la peur génères par le reptilien se concentre dans le ventre. Le cerveau reptilien résonne les besoins du corps avec le cerveau émotionnel , le deuxième palier. 

Le strate émotionnelle 

Le strate émotionnelle ou le cerveau limbique est le siège des émotions . C’est dans ce strate que nous enregistrons nos mémoires , nos apprentissages, nos expériences etc. qui sont par la suite enregistrés dans des schémas psychologiques.  Le cerveau émotionnel est aussi le siège de la créativité et c’est ici que l’information issu de notre perception du monde circule, après avoir été filtrée par nos filtres .
Si le corps se sent en insécurité physique , le cerveau reptilien envoyé cette information au cerveau limbique qui la transmute en une émotion spécifique, selon les  informations envoyé du cerveau reptilien .  Le besoin principal du cerveau limbique est la sécurité émotionnelle. 
Par conséquent, il me semble évident que si le corps se sent menacé , les émotions qui en dérivent génèrent une insécurité émotionnelle aussi. Les émotions produites se concentrent sur la poitrine. Comme si l’émotion opprime la gorge, le coeur, la respiration`… Passons maintenant au strate intellectuelle ou cerveau néocortex.

Le strate intellectuel 

 Le néocortex est le cerveau qui nous permet d’interpréter et de cartographier la réalité.  Ainsi, c’est ce cerveau qui intègre les notions de temps et d’espace;  et il génère et organise nos convictions sur nous-mêmes, les autres et la vie.
Son besoin primaire est la compréhension et il a constamment besoin de connaissance et d’explications rationnelles.    Si ce cerveau est classé parmi les strates de l’inconscient c’est parce que nous ne pouvons pas contrôler le néocortex puisqu’il fonctionne par lui-même automatiquement.
Cela dit, nous ne pouvons pas classer le cortex préfrontal puisque c’est le siège de l’esprit conscient et de nos prises de décision en conscience . Cette partie est en lien avec la Conscience. Cependant, c’est clair qu’un individu déconnecté de la conscience de soi agit comme un automate.  

Ce petit descriptif sert à vous faire comprendre les trois étapes de mon protocole.  Si le corps ne se sent pas en sécurité, le psychisme est contaminé et la conscience de soi s’éteint .  Par conséquent, lors de ma pratique therapeutique je prévoit d’abord une approche avec le corps, en suite avec la dimension psycho-émotionnelle et pour en finir, avec la prise de conscience de soi en terme d’individu. 

La première étape- Le corps

 Pour un sujet traumatisé,  la maîtrise de la vie et l’autonomie commencent par l’interception,c’est à dire avec la conscience subtile des états intracorporel . 
Malheureusement, les sujets traumatisés ne peuvent pas accéder à cette conscience , puisqu’elle nécessite un bon fonctionnement du cortex préfrontal médian et ce n’est pas le cas en présence d’un traumatisme.Ainsi , le choc émotionnel bloque l’imagination et empêche à l’individu de trouver les solutions, même les plus simples. 
Le dysfonctionnement au cortex préfrontal généré par le traumatisme empêche à la personne de savoir ce qu’elle ressent . Par conséquent, elle n’est pas consciente des changements constants qui ont lieu en elle et en dehors d’elle.  Le sujet traumatisé perçoit  son corps comme une menace puisque ce dernier lui envoie sans cesse des signaux d’alerte intérieures.  A force de vouloir ignorer ces signaux, la personne endort la conscience de ce qu’il se passe en elle. Et plus la personne refoule sa souffrance, plus celle ci est obligée à l’envahir avec toute sa puissance. 
C’est pour cela qu’avant de procéder aux soins corporels et/ou énergétiques, je procède à une reconnexion du sujet avec son corps par les biais de ses perceptions sensorielles. 
C’est à dire que je l’invite à parler de ce qu’il perçoit comme un obstacle et ensuite je lui demande de fermer les yeux afin de :

  • Observer ses perceptions corporels;
  • Identifier les sensations qu’il ressent par rapport au plaisir et à la détente;
  • Prendre conscience de sa respiration et ses gestes. 

Cette étape évoque des reviviscences chez le sujet traumatisé avec un important impact psycho-émotionnel et physique.  Le déclenchement du stress lié au mémoires traumatiques, me permet, à travers le soin corporel et énergétique, de libérer les mémoires cellulaires et les blocages énergétiques qui lui sont associée . Chaque choc émotionnel  que la personne subit dans sa vie, s’inscrit dans son cerveau sous forme de mémoire traumatique, dans ses cellules comme mémoire cellulaire, dans ses organes comme émotion refoulée et dans ses corps subtils sous forme de blocage énergétique . La présence de ces informations altère la connexion de l’être avec l’univers et la maladie arrive comme un écartement de la norme.
Mes soins corporels et énergétiques se concentrent sur les mémoires et les blocages énergétiques qui empêchent à l’essence de circuler dans l’organisme en l’harmonisant et en le connectant à l’univers.  J’utilise des techniques telles que la moxibustion , le magnétisme, les soins énergétiques pour le corps, les corps subtiles et les chakras, la réflexologie , etc.

La deuxième étape – La psyché  

Après avoir mis le corps  dans un état de sécurité, je passe au strate émotionnel, la psyché. 

 Pour que cette phase donne tous ses fruits, il est indispensable pour moi, d’établir une synchronisation avec la personne. 
En physique on parle de “l’effet d’entraînement” pour décrire l’effet que la vibration la plus haute entraîne sur la vibration la plus basse. C’est comme lorsqu’on joue une guitare et la vibration d’une corde entraîne celle qui est à côté qui se met aussi à vibrer. 
De la même manière, je m’entraîne à la vibration de l’autre personne afin de rentrer dans un état d’empathie avec elle. Et je souligne que j’ai utilisé le mot “empathie” et non “sympathie”. 
Sympathie dérive du latin sum – ensemble et pathos – souffrance. L’état de sympathie présuppose de ressentir la même souffrance et par conséquent de se faire entraîner dans le même état négatif que l’autre sans pouvoir apporter une solution.

Tandis que l’empathie suppose la compréhension de la souffrance du sujet qui est en face.
L’empathie permet de comprendre ce que l’individu travers dans sa vie. Et si il y a une force qui doit entraîner l’autre, je préfère que la vibration que j’émet provienne d’une connexion à la Conscience . De telle manière, je peux laisser mon intuition m’accompagner dans la découverte holistique de l’individu. 
Lors de cette phase je vais au delà de l’esprit conscient pour comprendre les mécanismes inconscients qui ont déterminé l’état de souffrance du sujet. 

Mon rôle est d’éveiller l’esprit conscient endormi pour l’accompagner à la prise de conscience des conditionnements qui l’ont rendu esclave afin de s’en libérer et évoluer. Lors de cette phase , l’introspection et la parole sont très importants.  La parole a un pouvoir créateur , elle donne forme à la réalité.   Grâce à l’utilisation de la parole, le sujet traumatisé peut se reconnecter à soi et exprimer ses émotions gelés. Or, ces émotions inexprimés sont restées tout ce temps bloquées sous forme de potentiel et tant qu’elles ne sont pas exprimés, elles ne peuvent pas se matérialiser et libérer le corps . Par conséquent, verbaliser son vécu, permet au sujet de donner une forme réelle à son expérience et à se reconnecter à elle.  C’est seulement quand l’expérience se matérialise, qu’on peut la transformer.Plus la personne parle de son vécu , plus elle s’associe avec les parties d’elle-même qu’elle sont subies l’expérience traumatique.  Le déclenchement d’un mouvement dans le cerveau, permet ensuite de libérer ses mémoires gelées pour puis réactiver les zone cérébrales de l’emplacement de la conscience de soi.Ainsi, je pense que les états modifié de conscience soient une autre clé essentielle  pour dénouer les blocages psycho-émotionnelles et pour introduire dans le cerveau l’information nécessaire à la reprogrammation. 

La troisième étape – Le strate intellectuel 

La dernière étape de mon protocole est la plus émouvante . 
Cette dernière phase consiste à faire prendre conscience à l’individu qu’il porte en soi une étincelle de l’univers qui l’englobe et que sa vie est essentielle à l’équilibre du tout.
Je me considère un peu une alchimiste puisque, lors de ces moments, je transmute le coeur de l’homme comme l’on transmute le plomb en or.
Mes soins deviennent donc des apprentissages pour l’évolution de la personne et donc pour sa guérison spirituelle.
J’espère que mon approche puisse vous intéresser pour qu’ensemble on apporte une contribution à votre évolution et à celle de la vie même . 



Me contacter