Voici pour vous, une petite histoire vrai…

Les scientifiques ont établi que le bourdon ne peut pas voler.

Sa tête est trop grande et ses ailes trop petites pour soutenir son corps volumineux en l’air.

Selon les lois de l’aérodynamique, il est impossible qu’il vole.

Tout le monde le sait sauf lui. Et par conséquent, il le fait.

Les types de croyances

Une croyance (du latin credere, croire) est une vérité que l’on détient comme absolue sans avoir besoin d’en fournir la preuve et par conséquent, sans qu’il soit possible de prouver qu’elle est fausse.

Il existe deux types de croyances ,les croyances qui ont été crée par l’enfant lui-même et celles imposées par les autres (parents, école, religion, société…)

Les croyances sont organisées en niveaux :

  • Il existe des croyances générales qui concernent un grand nombre de domaines;
  • Il y a d’autres croyances qui amènent la personne à faire une distorsion de la réalité et à mal interpréter le sens de ses expériences;
  • Ainsi, il existe des croyances sélectives qui poussent la personne à identifier que les éléments significatifs de l’expérience en omettant les autres.

L’importance des croyances

Tous les choix, les attitudes, les comportements, les pensées que vous réalisez, sont générés  sur la base de vos croyances .
Néanmoins, l’inconscient exécute tous les ordre qu’il reçoit du conscient , sans distinguer un bon ordre d’un mauvais. A chaque fois, il met en place toutes les stratégies pour confirmer le modèle du monde de la personne et ses croyances.

Si par exemple une personne est convaincue de réussir son entretien, son inconscient s’organise pour confirmez sa croyance positive . Par conséquent, il organise et dispose toutes les ressources pertinentes pour atteindre la réussite.

Contrairement,  si la personne manque de confiance en elle et elle pense de ne pas avoir les capacités pour réussir, son inconscient s’organise pour confirmer ses croyances limitants et lui saboter la réussite.

Le concept est simple.

Si l’ attitude est positive , le cerveau se concentre sur les solutions et les stratégies pour réaliser le but. Si au contraire, l’attitude est négative ,le cerveau se concentre sur les limites et il sabote l’expérience. http://devoilerlillusion.com/la-puissance-de-la-pensee/

L’effet placebo

Un exemple pour vous montrer la puissance des conditionnements est l’effet placebo

Par exemple, pour avoir un effet placebo sur un malade, il faut substituer un médicament par une substance neutre et ensuite, il faut le convaincre de l’efficacité du médoc.

Le malade est convaincu de l’efficacité de la substance et il guérit!