Du corps aux émotions et jusqu’à l’intellect

Osez transformer votre vie

Ce descriptif explique les trois étapes de mon protocole.  Si le corps ne se sent pas en sécurité, le psychisme est contaminé et la conscience de soi s’éteint.  Par conséquent, lors de ma pratique thérapeutique, je prévois d’abord une approche avec le corps, ensuite avec la dimension psycho-émotionnelle et pour en finir, avec la prise de conscience de soi en terme d’individu. 

Je considère que pour prendre conscience de la souffrance que nous refoulons afin de la comprendre et la dépasser Il est indispensable que vous vous re-connectiez à votre corps, à ses sensations physiques et à ses émotions. La conscience du corps est nécessaire.  Cependant, puisque les mécanismes de défense génèrent un détachement totale du sujet avec son corps, il y a plusieurs étapes pour que la connexion soit finalisée.

En effet, le cerveau a trois strates :

  • strate corporelle →  le cerveau reptilien
  • strate émotionnelle →  le cerveau limbique
  • strate intellectuelle → le cerveau néocortex

Toute ces strates fonctionnent ensemble et le fait de le séparer en trois niveaux (McLean le cerveau triunique) est juste une métaphore.

Les strates corporelle, émotionnelle et intellectuelle

Connexion au cerveaux reptilien, limbique et néocortex

Le cerveau reptilien est le plus archaïque des trois cerveaux puisqu’il a maturé il y a environs trois cent millions d’années. C’est le cerveau qui a le rôle de gérer le fonctionnement du corps et de ses automatismes. Il réagit sur la base d’impulsions primaires et il a un fort besoin de sécurité physique.  Lorsqu’il se sent menacé, il active le système d’alarme. Cependant, le stress et la peur générés par le reptilien se concentre dans le ventre. Le cerveau reptilien résonne les besoins du corps avec le cerveau émotionnel qui est le deuxième palier.

La strate émotionnelle :

La strate émotionnelle ou le cerveau limbique est le siège des émotions. C’est dans cette strate que nous enregistrons nos mémoires, nos apprentissages, nos expériences etc. qui sont par la suite enregistrés dans des schémas psychologiques.  Le cerveau émotionnel est aussi le siège de la créativité et c’est ici que l’information issue de notre perception du monde circule, après être passée par nos filtres.

Si le corps se sent en insécurité physique, le cerveau reptilien envoie cette information au cerveau limbique qui la transmute en une émotion spécifique, selon les informations envoyées par le cerveau reptilien.  Le besoin principal du cerveau limbique est la sécurité émotionnelle.

Par conséquent, il me semble évident que si le corps se sent menacé, les émotions qui en dérivent, génèrent une insécurité émotionnelle aussi. Les émotions produites se concentrent sur la poitrine. Ainsi l’émotion opprime la gorge, le coeur, la respiration`… Passons maintenant à la strate intellectuelle ou cerveau néocortex.

La strate intellectuelle :

Le néocortex est le cerveau qui nous permet d’interpréter et de cartographier la réalité. Ainsi, c’est ce cerveau qui intègre les notions de temps et d’espace ;  et il génère et organise nos convictions sur nous-mêmes, les autres et la vie.

Son besoin primaire est la compréhension et il a constamment besoin de connaissances et d’explications rationnelles. Si ce cerveau est classé parmi les strates de l’inconscient c’est parce que nous ne pouvons pas contrôler le néocortex puisqu’il fonctionne par lui-même automatiquement.

Cela dit, nous ne pouvons pas classer le cortex préfrontal puisque c’est le siège de l’esprit conscient et de nos prises de décision en conscience . Cette partie est en lien avec la Conscience. Cependant, un individu déconnecté de la conscience de soi agit comme un automate.

Contact

Parlons-en ensemble